« 2000-2009 : une décennie climatiquement exceptionnelle ? | Accueil | Quelles régions se sont le plus réchauffées depuis les années 1950-1980 ? »

TrackBack

URL TrackBack de cette note:
http://www.typepad.com/services/trackback/6a00d83452081969e20120a8a71c03970b

Voici les sites qui parlent de Janvier 2010 – vous avez dit réchauffement ? :

Commentaires

Bernard

Cet article montre bien la nécessité de disposer de relevés quotidien de la température couvrant l’ensemble de la surface de la terre. En 1880, nous connaissions bien la température à Berlin, New York, Londres ou Paris, je doute fort que nous connaissions à l’époque avec une fréquence, une précision et un maillage suffisants la température de l’Amazonie, de l’Afrique équatoriale ou des zones polaires. Depuis quand avons-nous une mesure correcte de la température moyenne à la surface de la terre, depuis que des satellites météo tournent autour ?

Tancrède Lenormand

Ca me fait bien rire quand je lis "En moyenne globale, la température en janvier 2010 a été supérieure de 0,6°C à la moyenne des mois de janvier de tout le 20ème siècle. Il s’agit du 4ème mois de janvier le plus chaud depuis 1880". Car comme le dit Bernard, nous ne connaissions la tempéture de quelques points du globe seulement.
Donc votre article est faux et contribue à la désinformation.
Une statistique valade repose sur les mêmes sources et les mêmes données à travers une période définie, or les satellites existent depuis quelques dizaines d'années seulement.

MD

Bien sûr, le réseau de stations météorologiques a évolué depuis 1880. Mais il faut faire avec les données qu'on a. Rappelons tout de même que dès cette époque, en dehors des pays développés, des stations avaient été installées dans toutes les zones climatiques, y compris les régions tropicales (l'époque coloniale !) et aux hautes latitudes (pays nordiques et expéditions polaires). Par ailleurs, beaucoup de navires mesuraient déjà des paramètres météo sur mer. Les centres d'analyses de données prennent évidemment toutes les précautions pour tenir compte de l'évolution du réseau de stations météo. Il est faux de dire que ce sont les satellites qui permettent de mesurer la température globale; les données de surface et les radiosondages jouent un rôle encore plus important (et même unique au-dessus des continents, les données satellites n'étant utilisées qu'au-dessus des océans).

MD

Remarque additionnelle : si vous regardez les courbes de température globale publiées dans ma note sur la décennie 2000-2009, vous pourrez observer que des barres d'erreur sont présentes, et qu'elles sont beaucoup plus grandes en début de vingtième siècle que maintenant. Ceci reflète l'évolution de la qualité et de la densité du réseau pendant la période considérée.

Antoine

J'aimerai savoir si les scientifiques sont capables d'expliquer qu'en Europe et Russie la température soit sous la moyenne des dernières années. Parce qu'on dit réchauffement global, donc réchauffement partout, là c'est pas une région touchée, c'est une surface grandissime tout de même. On manque d'info de la part des climatologues !

gus

les mesures terrestres manquent singulièrement de fiabilité, cela a été démontré récemment dans de nombreuses études.
Alors sur quoi se base-t-on? sur rien!
Histoire de rire un peu, le thermomètre météo de l'aéroport d'Europe est en bord de piste pratiquement en sortie des tuyères de réacteurs! Évidemment, il montre un réchauffement climatique important :)

gus

je voulais dire de l'aéroport de Rome!

MD

réponse à Antoine : pour la température sur la grande région Europe-Russie, il s'agit de fluctuations à l'échelle de l'année ou de plusieurs années, non d'une tendance climatique à long terme. Il est vrai qu'on ne sait pas l'expliquer avec certitude, mais il est vraisemblable que ces variations soient liées à ce que les climatologues appellent l'oscillation Nord-Atlantique et l'oscillation Arctique : il s'agit de phénomènes du même ordre que les fluctuations El-Niño dans le pacifique Tropical.

MD

Réponse à Gus : vous voulez sans doute parler de la station de Rome Ciampino. Les évolutions de la température à cette station (et à bien d'autres) peuvent être consultées sur le site http://eca.knmi.nl/ à la rubrique "indices of extremes". Elles ne montrent aucun comportement aberrant dû à la présence de l'aéroport. Les températures moyennes annuelles à Ciampino ont évolué d'une moyenne de 15,3°C sur les 30 dernières années du 20ème siècle à une moyenne de 16°C sur les 10 premières années du 21ème, ce qui est semblable à l'évolution mondiale.

Bernard

Pour revenir à la question d’Antoine, le climat évolue-t-il de façon similaire sur toutes les zones du globe ?
Concernant la précision des mesures de température globale, la barre d’erreur que vous mentionnez au 19ème siècle est de +/-0.2°C, ce qui me parait être une précision extraordinaire pour la moyenne de la température à la surface de la terre avec les moyens de l’époque. Cette barre d’erreur correspond elle à un intervalle de confiance de 70%, 90%, 99% ?

Maxisciences

Bonjour,

Je me permets de vous contacter par vos commentaires car mon équipe et moi-même avons eu l'occasion de visiter votre blog, que nous trouvons très intéressant et dynamique. Passionnés du Web, nous souhaiterions faire connaître votre blog aux lecteurs de Maxisciences, qui figure parmi les sites scientifiques francophones les plus visités. Pour cela, n’hésitez pas à vous inscrire directement à cette adresse http://www.maxisciences.com/inscription_blog.php et nous nous occuperons de tout.

J'espère vous compter rapidement parmi nos partenaires privilégiés.

A très bientôt,

Hélène de l'équipe blogs reporters Maxisciences

 MD

Réponse à Bernard : Effectivement, le climat n'évolue pas de la même manière dans toutes les zones du Globe. Les régions qui se réchauffent le plus sont les régions arctiques, au Nord de 70°N, où la température a augmenté de plus de 1.5°C sur les trente dernières années. L'Europe de l'Ouest semble se réchauffer un peu plus vite que l'Amérique du Nord. Les régions qui se réchauffent le moins vite sont l'Océan Antarctique et le Pacifique Est. Au moins une carte des tendances des températures sur la période récente existe, j'essaierai de la passer dans une prochaine note.
Concernant votre question sur les barres d'erreur, elles correspondent à un intervalle de confiance de 95%.

Bernard

Merci.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire