« Janvier 2010 – vous avez dit réchauffement ? | Accueil | Les modèles de prévision de l'évolution du climat sont-ils fiables ? »

TrackBack

URL TrackBack de cette note:
http://www.typepad.com/services/trackback/6a00d83452081969e201310faf4010970c

Voici les sites qui parlent de Quelles régions se sont le plus réchauffées depuis les années 1950-1980 ? :

Commentaires

Tudi

Ce genre de données sont intéressantes, mais pour voir de quoi il en retourne, il manque les "barres d'erreurs". Quelles sont les variances associées à ces deux moyennes ? Est-ce possible de trouver cette information ?

Antonio San

La preuve du réchauffement et de son contrôle par le CO2 : les embouteillages sur l’Arctique et la Péninsule Antarctique enfin pointés du doigt !

Allons, juste pour un petit tour de passe-passe par GISS...

http://joannenova.com.au/2010/03/the-mystery-deepens-where-did-that-decline-go/

 MD

Réponse à Tudi : On a déjà parlé des barres d'erreur dans la discussion de ma note précédente, mais il s'agissait des barres d'erreur sur les moyennes globales sur un an (à notre époque, elles sont de l'ordre de ± 0,05°C). Pour cette carte, les erreurs dépendent de la zone considérée : sur les régions bien pourvues en stations météo, elles sont inférieures à l'erreur sur la moyenne globale, pour les régions plus pauvres en stations, elles peuvent être plus grandes. Notez ici qu'il s'agit de moyennes sur 10 ans ou 30 ans, ce qui réduit encore l'erreur. Nous aborderons encore ces questions dans une prochaine note à propos des tendances dans les différentes stations d'Europe.

Bernard

Comment explique-t-on ces différences entre Arctique ou Asie centrale et Amérique du Sud ou Australie par exemple ? Cas de l’Antarctique face à la Terre de Feu par rapport aux zones voisines qui ont eu tendance à se refroidir ?

Antonio San

Bernard la réponse est simple: Urban Heat Island... (je plaisante, non vraiment…)

Sérieusement là vous posez la question qui fâche les habitants de la forêt de Sherwood: il doivent interroger l'Ordinateur qui d'après Jean Jouzel a permis de faire tant de progrès en climatologie...

Williams

La carte qui représente la différence entre la température moyenne des années 2001-2009 et la température moyenne des années 1951-1980, en °C montre bien le rechauffement de 1976 a 1998 ce que personne ne conteste.

Mais concernant le fait que le rechauffement a ralenti et voir c'est arrete la on ne peut pas le voir sur ces cartes pour l'intant.

Voici la preuve :

Voici les valeurs des anomalies de la température globale de ces 11 dernières années pour preuve (source : ftp://ftp.ncdc.noaa.gov/pub/data/anomalies/monthly.land_and_ocean.90S.90N.df_1901-2000mean.dat ) :

Année anomalie °C

1998 0,576
1999 0,395
2000 0,363
2001 0,494
2002 0,557
2003 0,556
2004 0,534
2005 0,604
2006 0,543
2007 0,547
2008 0,480
2009 0.554

Et si le CO2 emis serrait la vrai cause du rechauffement alors celui-ci aurrait continuer d'augmenter et plus vite vu la Chine... qui emet plus maintenant. Donc ca n'a plus de sens.

La raison est qu'on ne se base pas assez sur la nature qui influence le climat plus qu'on nous le dis voir ici : http://la.climatologie.free.fr/rechauffement/rechauffement8.htm#1

grimor

personne n'a dit que la température augmentait linéairement avec le tx de CO2 emis ....

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire