Kim et Christophe

Kim

KimKim a 7 ans et prend déjà furieusement des notes dans son petit carnet à grands carreaux alors qu’elle assiste dans le préau de son école primaire aux folles tribulations d’un extravagant poisson clown. Quelques centaines de tentatives de premiers romans avortées plus tard, Kim décide à l’âge de 9 ans de rentrer dans l’âge de raison et de songer à exercer un véritable métier. Après quelques égarements en classe préparatoire HEC et en grande école de commerce, elle découvre enfin sa véritable raison d’être : elle sera journaliste. Il n’en faudra pas plus pour qu’elle dégaine de nouveau son carnet pour courir les grands événements économiques de ce monde pour le compte du Figaro. Se faufiler au milieu d’une foule de journalistes hystériques afin d’atteindre une tribune de presse du haut de son 1m60, taper un article à la vitesse de la lumière tout en finalisant une dernière interview au téléphone en période effervescente de bouclage, outrepasser toute une armée de collaborateurs japonais ne parlant pas le moindre mot de français ou d’anglais pour les besoins d’une interview téléphonique, sont autant de qualités que Kim n’hésitera pas à mettre à profit dans le cadre des nombreux reportages réalisés d’un bout à l’autre de la planète pour les besoins de « My Petit Mundo ».

Kim petiteQuand Kim était petite…
Son histoire préférée : Oui-Oui et la gomme magique
Son jeu préféré : jouer à écrire des premiers chapitres de roman inachevés
Sa chanson préférée : Le générique des "Mystérieuses cités d’or"
Sa recette préférée : les pingouins fourrés au chocolat
Ce qu’elle voulait devenir lorsqu’elle était petite : Madonna.

Christophe

ChristopheChristophe n’a pas 6 ans qu’il baigne déjà jour et nuit dans les mondes féeriques du petit et du grand écran. Il développe très rapidement une passion démesurée pour les œuvres du 7e art et alors que ses camarades de CE2 s’épuisent dans la cours de récréation à la balle au prisonnier et à 1, 2, 3, soleil, Christophe écrit déjà des dissertations sur « E.T », « L’histoire sans fin » ou les « Aventuriers de la quatrième dimension ». Il décide dès lors, et il n’en démordra plus, qu’il passera un jour de l’autre côté de l’écran, afin de faire partie, lui aussi, de ces univers merveilleux. Un passage en classe préparatoire HEC et en grande école de commerce l’éloignera un temps de ces objectifs ultimes. Il n’en finira pas pour le moins par rejoindre, enfin, la Mecque du cinéma à grand spectacle en septembre 2000. C’est à la 20th Century Fox qu’il exercera d’abord ses talents marketing, sur l’agent 007, avant de se dévouer corps et âme à Steven Soderbergh, David Lynch et Alejandro Amenabar chez Universal Pictures. Son sens aiguisé de l’image et de l’esthétique cinématographique ainsi que ses connaissances tentaculaires quant au patrimoine filmographique occidental constitueront un atout majeur dans le cadre des prises de vue et des rencontres effectués pour « My Petit Mundo ».

Christophe petitQuand Christophe était petit…
Son personnage imaginaire préféré : Albator
Son jeu préféré : se prendre pour Albator
Sa chanson préférée : le générique d’Albator
Sa recette préférée : Albator ne mange jamais
Ce qu’il voulait devenir lorsqu’il était petit : Albator.

juillet 2009

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    
Powered by TypePad