« La citadelle assiègèe | Accueil | Surprise: c'est l'hiver! »

31/12/2011

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Caravane

Et bien chère femme a sa fenêtre, voilà de quoi méditer toute l année 2012 ! Bonne année !

Kabylie Autonome

Bonjour et Bonne Année Ghania Mouffok , une "ancienne d'ALGERIE-ACTUALITÉS ( ce qui ne nous rajeunit pas )
Superbe analyse .Je regrette toutefois que la QUESTION IDENTITAIRE , ô combien sensible dans cette région du monde et partout ailleurs n'ait pas été abordée . ça en aurait peut-être compliqué la compréhension pour les esprits formatés par les Saint-Simoniens et Napoléon III ( leur " royaume arabe " de pacotille sur les Terres de Massinissa, Jugurtha , Kahina ) mais ça aurait gagné en exhaustivité .
Bien amicalement Asseggas Ameggaz 2012.

derguini arezki

Il faut peut être aller plus loin : les autres ont pensé pour nous depuis le temps où nous avons renoncé à le faire, c'est donc de crise de la pensée occidentale qu'il faut parler et les révolutions ne sont que les réactions des plus démunis face à l'insupportable qui n'attendent pas de leur classe intellectuelle qu'elle leur disent ce qu'il faut faire.

Omar Benderra

Excellent papier.

Amalzone

J'ai découvert votre blog parce qu'il m'a été recommandé par une connaissance, et je ne regrette pas d'avoir parcouru le contenu. Je n'ai pu m'empêcher de lire tous les articles postés. Bravo pour ce travail d'écriture, d'analyse et d'investigation. Bonne continuation.

memona

je ne suis pas tout à fait d'accord ,le fis n'a gagné les éléctions qu'en trichant (accompagné les personnes agées à l'entée des bureaux de vote voter à la place de leurs femmes parce que celles-ci n'avaient pas le droit d'aller voter toute seule comme pour sortir il faut qu'elle soit accompagné et j'en passe )auriez-vous voulu vivre en iran (l'iran de khomeini) ou en afghanistan des talibans ou les filles n'ont pas droit d'aller à l'école hé bien si le fis avait été au pouvoir c'était cela l"algérie ,l'algérie de la charaa rie que d'ecrire ce mot m'horripile
car sans la charaa nous les femmes nous sommes brimées mais avec la chariaa nous sommes supprimées ne vous en déplaisent madame ,moi je suis pour ces militaires ,car vous oubliez une chose les islamistes ont égorgés tués sans distinction tous ceux qui nétait plus ou moins un peu occidentalisés ,tous ceux qu'ils soupsonnés d'etres francophone vous avez la mémoire courte vous ne parlez pas des excations de ces zombies

Olivier Graine

Cependant que je partage dans l´esprit votre analyse, je déplore que de votre fenêtre vous n´y avait vu qu´Arabe: en 1991 la kabylie (passez moi le gros mot) dans sa globalité non seulement n´avait pas choisit l´islamisme mais l´avait rejeté. De votre fenêtre, d´avril 1980 et d´"avril" 2001, deux printemps démocratiques berbères, vous n´y aviez vu que dalle.

K.Ben

Oui, cette fenêtre s'apparente beaucoup plus à un chien assis qu'à une baie vitrée. Etre juchée trop haut n'est pas gage d'une vision claire de ce qui nous entoure. Assimiler les hommes et les femmes qui ont rejeté avec toutes leurs forces l'avénement du régne de la barbarie à des supplétifs du régime inique est faire offense à leur mémoire. Pour les avoir combattu par la plume sans en avoir jamais retiré la moindre gloire ni subsides, je sais de quoi je parle. Pour finir, a aucun moment je ne vous ai prise pour une hérétique, une capitularde ou autre, juste une démocrate qui avait une autre opinion que la mienne ... mais avec qui je pouvais en débattre.

mkrane

premières élections démocratiques .mon oeuil.vous oubliez que le fis était un parti anticonstitutionnel.il n'a été agrée qu'avec la complicité de chadli qui a conduit l' Algerie vers la dérive.pensez-vous que le fis aurait lâché le pouvoir 5ans après.je n' y crois point.

ali

GHANIA MOUFFOK. ANCIENNEMENT JOURNALISTE A el watan.Celle là ne m’étonne pas .c'est bien elle qui a annoncé sur tv5 en tant que correspondante permanente lors de la marche historique du 14 juin 2001 :LES ALGÉROIS N ONT PAS apprecié QUE DES ÉTRANGERS VIENNENT PIÉTINER LA QUIÉTUDE DE LEUR VILLE.Textuellement.je n'oublierai jamais ce jour la et j'ai même contacter tv5 pour dénoncer de tels propos.depuis je ne peux plus la sentir.

Ben

Dire que les élections de 1991 étaient démocratiques est vraiment de l'aveuglement,le fis avait déjà gagné la bataille de la terreur,la gens avaient déjà peur pour leur vies,l' État n'assurait déjà plus la sécurité des citoyens contre les milices islamistes,beaucoup de gens ont voté FIS et sont sortis le montrer ostentatoirement pour les guetteurs du parti islamiste en signe de MEA-CULPA pour demander grâce avant que le grand massacre (liquidation des opposants impies "kouffar") qu'ils pressentaient déjà ne commence.
Alors moi,quand j’entends élections démocratiques de décembre 1991 je sors mon ......
amicalement votre.BEN

Inconnu

...!!! je suis plus d'avis à dire, pourquoi n'a-t-on pas soulevé la question identitaire(...), je trouve que, lorsqu'on survol comme vous l'avez fait l'histoire en comparant l'Algérie aux états de l'ancien bloc soviétique, soit-dit en passant, un peut tirée par les cheveux, il aurait été judicieux de reprendre toute l'histoire depuis l'antiquité, tant qu'à faire !!!!

"souffre tous du syndrome de Parkinson !!"

Bouhmila Fatah

Le commentaire de Ali sur le compte rendu de Ghania Mouffok pour le compte de tv5 à propos de la marche du 14 juin 2001 me bouleverse. Je ne peux plus faire confiance à l'auteure de ces propos.

NETIZEN

Depuis 1962, l Algérie vie dans une crise politique, économique, social et culturelle. Une véritable militaro-politique et financière a réussi à entretenir des alliances stratégiques avec l’occident et pourquoi pas maintenant avec les islamistes qui ont fait une véritable guerre contre les civiles. L’essentielle c’est de rester au pouvoir pour s’échapper de la justice.

HAMMICHE

CE SONT LES PSEUDO DEMOCRATES OU LES IGNORANTS QUI ONT FAILLI ENTERRER DEFINITIVEMENT L ALGERIE PUIS VENIR DIRE INJUNEMENT ON NE SAVAIT PAS ...MADAME MOUFOK SAIT ET FAIT DE LA SOUS TRAITANCE A CEUX QUI ONT COMMENCE PAR DEMOBILISER LE PEUPLE EN APPELLANT AU BOYCOT ALORS MEME QU ILS NE SONT PAS CRETINS POUR SAVOIR QU ON PREND LE POUVOIR PAR LA MITRAILLETTE OU PAR L URNE....POURQUOI MADAME VOUS N AVEZ PAS APPELE AVEC AIT AHMED AU VOTE MASSIF AUX COMMUNALES POUR CONTROLER LE FICHIER ELECTORAL ET IMPRIMER UNE TRAME DEMOCRATIQUE....EN VERITE CE QUI SE PASSE DANS LE MONDE DETENTEUR DES RESEXVES ENERGETIQUE EST UNE PROGRAMMATION DES BRAIN TRUST OCCIDENTAUX POUR QUE JAMAIS JUSQU A L EPUISEMENT DES RESERVES DE PETROLE ET DE GAZ IL NY AI UN SEUL PAYS QUI EMERGE EN TANT QUE PUISSANCE A DEVELOPEMENT HUMAIN AVANCE...L EXCEPTION ALGERIENNE A ETE LE FRUIT D UNE CERTAINE LUCIDITE DANS UN SCENARIO NORMALE LE FIS AURAIT ETE CONTENU DANS UNE PROPORTION DE 10 A 15 POUR CENT DES SUFRRAGES AUX COMMUNALES ET MOINS DE 10 POUR CENT AUX LEGISLATIVES ET LA MOITIE DE LEURS ELUS SERAIENT PASSIBLES DES TRIBUNAUX POUR ETRE DES EX FLN QUI ONT DETOURNES QUI DES APPARTEMENTS QUI DES FONDS ET SE SONT REFUGIES DANS LES MOSQUES...PLUS TARD IL Y A LIEU DE PARLER DE LA TRAHISON DES ABSTENTIONNISTES..CE QUI N EST PAS LE CAS EN TUNISIE OU ON A VU 92 DES VOTANTS ALLER AUX URNES ....POUR REVENIR AUX FONDAMENTAUX SEULE LA LUTTE CONTRE LE MAL ABSOLUE QU EST LA CORRUPTION ET LE RETOUR A L IDENTITE BERBERE POURRAIT SERVIR D ANTIDOTE A LA PROGRAMMATION DU DESTIN DE CES PEUPLES .....

Madjid Si Hocine

On peut etre d'accord ou pas avec tout ou avec des parties du texte, mais en tout cas c'est uen analyse intéressante et moi qui ai quitté l'Algérie il y a 15 ans, je suis content de voir un blog aussi intéressant.
Cela me réchauffe le coeur,car ce qui nous manque en Algérie ce sont les espaces de discussion et de réflexion. Les blogs et l'internet sont un terrain que nous devons investir, pour que tous les algériens puissent échanger et faire changer ce pays qui n'a plus de partis, ni de classe politique digne de ce nom, qui n'a pas d'émission de débats à la TV, dont les journaux s'autocensurent, et dont la jeunesse ne sait plus ce que lire veut dire.
Bon courage continuez!

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

L'auteur

Ghania Mouffok est journaliste depuis 1984, elle vit et travaille en Algérie, (Alger) en indépendante depuis 1992.

février 2012

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29        
Terriennes
TV5MONDE