« Surprise: c'est l'hiver! | Accueil

24/02/2012

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Caravane

"Il ne suffit pas de faire tomber un dictateur pour que change le monde", qui peut ne pas partager ce point de vue...

DJEMAI Rachid

C'est comme ci que tu veux tenir un rayon de soleil ,mais tu as peur de te bruler la main.

Sihem Bensedrine

Chère Ghania
tu es vraiment géniale, ta subtilité, ta force de communication, ton intelligence des faits, ta capacité à rendre ce débat avec une telle clarté me séduit; je voudrais ici te rendre hommage et te dire combien tes conclusions nous ouvrent l'horizon et nous donnent l'espoir de voir un jour nos pays gouvernés par ceux qui respectent le peuple.

Ghouti

Articles assez prenants et qui en disent long; intéressants en définitive!

Mais se mettre un " policier dans la tête et se surveiller lui même " ne serait pas assurément une idée abrupte. Si j'ai bien compris, vous vouliez dire que c'est l'Etat qui décide de cette stratégie. Entre-nous,je ne la trouve pas mal. Et pour dire les choses simplement, s'il y a un flic dans chacune de nos têtes, ce n'est pas seulement pour nous surveiller, d'autant plus que si nous n'avons rien à se repprocher, mais surtout et aussi pour veiller sur nous; vous ne trouvez pas ? Eh bien, il faut voir ça aussi !
Salutations.
Ghouti.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

L'auteur

Ghania Mouffok est journaliste depuis 1984, elle vit et travaille en Algérie, (Alger) en indépendante depuis 1992.

février 2012

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29        
Terriennes
TV5MONDE